BERTHILLON

BERTHILLON

#hubertetvous
Nous nous sommes rendus à la rencontre de nos clients et partenaires.
Zoom sur ces visites gustatives !

La maison Berthillon, est l’un des plus anciens et connus glaciers de Paris, mais aussi un des plus anciens partenaires de la maison Hubert Cloix. Son histoire commence en 1954 quand Raymond Berthillon, qui tient alors un café-hôtel sur l’île Saint Louis avec sa femme et sa belle-mère, décide de mettre en service la turbine qu’il avait acquis peu de temps auparavant et de proposer des glaces et sorbets.

La renommée du petit glacier franchit rapidement les frontières de l’île Saint Louis et c’est une véritable saga familiale qui dure depuis ; il faut dire que Raymond Berthillon avait compris avant beaucoup la clé du succès : des ingrédients qualitatifs, du matériel robuste et made in France et une continuité familiale qui plaît beaucoup.

Si on dénombre plus de 70 parfums, c’est l’indémodable vanille qui reste le produit phare de la maison Berthillon. Son fondateur se plaisait d’ailleurs à dire que c’était à ce parfum que l’on pouvait comparer les glaciers ! Pour les plus aventureux en quête de parfums plus exotiques, le marron glacé en hiver et la fraise des bois en été restent de grands classiques de l’établissement.

Un partenariat qui dure

Mais comment sont turbinées ces glaces ?
Lionel Chauvin me raconte qu’après avoir été contacté par la marque Carpigiani, il leur avait répondu que malgré leur succès commercial, leurs machines ne pourraient jamais faire d’aussi bonnes glaces que les turbines Cloix ! Bon, nous, nous sommes forcément d’accord, mais on va vous expliquer pourquoi… C’est simple : tout se joue en fonction d’un ratio entre la largeur de la cuve et la surface qui est en contact avec le froid.

Ces machines sont les piliers de la production Berthillon. Elles tournent en mode manuel 4-5 heures par jour, afin de pouvoir contrôler l’aspect des crèmes glacées : couleur, texture…

Mais en dehors des caractéristiques techniques des machines Hubert Cloix, ce qui fait la pérennité de la relation entre les deux maisons, c’est leur côté familial. Si Hubert Cloix et Raymond Berthillon travaillaient ensemble avec grand plaisir, il en est toujours de même aujourd’hui entre les deux petits-fils de ces Messieurs : Maximilien Cloix et Lionel Chauvin.

Cette relation de confiance, ils la font perdurer et la société Hubert Cloix est toujours à l’écoute des besoins de la maison Berthillon de manière à s’adapter à leur production.

Alors…ce n’est pas parce qu’elles sont turbinées dans nos machines, mais nous, nous plébiscitons les glaces Berthillon à 100% ! D’ailleurs, si cet article vous a mis l’eau à la bouche, sachez que les produits de la célèbre maison sont livrables partout en France ! Plus de raison de s’en passer donc… !