You are currently viewing La mémère

La mémère

Une vache. C’est elle qui sera le point de départ d’une réflexion sur les produits agricoles, mais surtout, leur valorisation.
Naît alors « la mémère », aka la première marque de glaces équitables, 100% bio et fabriquées chez le paysan. Si le schéma de glace à la ferme existe déjà, la mémère le réinvente en proposant un précieux accompagnement pour les agriculteurs, de manière à ce que le coût de l’équipement ne soit pas un frein à leurs envies de diversification.

Le schéma est assez simple :

  • Vache — paysan
  • Lait — glaces
  • Bon — Délicieuse
  • Bio — Saines

Il se base sur le fait que les producteurs, bien souvent, ne sont pas rémunérés au juste prix pour le lait de leurs vaches et les fruits de leurs vergers. La proposition concerne donc une diversification dans l’optique de transformer leurs matières premières afin de toucher un public plus large.

Le pari ?

Un modèle économique novateur ou l’agriculteur n’est pas lésé. Rémunéré 80 centimes du litre (prix garanti contractuellement pour une durée de cinq ans), il s’associe à la Compagnie Laitière des Glaces Paysannes mais reste majoritaire à 51% dans son projet.

Le prix actuel du litre de lait conventionnel étant de 38 centimes le litre, la valeur ajoutée en le transformant en glaces ou sorbets est énorme ! 

Au niveau local, c’est également la création de deux emplois sur la production… Avec un salaire plus élevé que le smic !

Et pour le consommateur ?

Les glaces à la ferme de la mémère sont garanties sans additifs chimiques et les composants sont issus à 100% de l’agriculture biologique. Mais ce n’est pas tout ! Leurs recettes sont élaborées par un artisan glacier, Meilleur Ouvrier de France, j’ai nommé : David Wesmaël ! Ce nom vous parle peut-être… c’est lui aussi qui s’occupe des créations de la Glacerie Paris. Mais ça, ça fera l’objet d’un autre article…

En plus donc, d’être saines et bio, ces glaces sont dé-li-cieuses ! ET… devinez quoi ?

Elles sont turbinées dans des machines Hubert Cloix !

La société est heureuse et fière de jouer un rôle dans cette recette du circuit ultra-court qui valorise les agriculteurs, les producteurs ainsi que leurs produits.
Un peu de lait, quelques fruits, la Compagnie Laitière des Glaces Paysannes et des turbines Hubert Cloix… c’est peut-être ça la recette de la réussite ? Sans oublier, bien-sûr, une vache, qu’elle soit la mémère ou tout autre !