QUI SOMMES NOUS ?

La société Hubert Cloix est un fabricant français de pastocuiseurs, turbines à glace et pasteurisateurs La société Hubert Cloix vous propose du matériel de qualité pour vous aider dans les tâches répétitives et pour garantir une hygiène irréprochable.

Notre but : faciliter le quotidien dans les laboratoires des métiers de bouche !

 

  • Pastocuiseur
  • Pasteurisateur à glace
  • Turbine à glace
  • Machine multifonction de pâtisserie – restauration
  • Refroidisseur mélangeur

Nous vous accompagnons dans vos projets de développement, reprise, création, diversification d’activité. En effet, nous fabriquons, en France, des machines (Pastocuiseurs, turbines à glace, refroidisseurs et pasteurisateurs) pour les professionnels des métiers de bouche (pâtissiers, glaciers, chocolatiers, traiteurs, restauration collective, industrie, etc.). Les applications de nos machines sont variées :
crèmes pâtissières, crèmes anglaises, crèmes citrons, tempérages de chocolats, pâtes de fruit, crèmes Béchamel ou encore potages… Nos machines répondent à différents besoins

  • Faciliter et soulager le travail des équipiers
  • Augmenter la qualité bactériologique et hygiénique
  •  Anticiper les grosses journées de production
  • Diminuer les pannes matériels

L'histoire d'Hubert Cloix

1946

Hubert Cloix sort diplômé de l’école HEC Paris. Promo 

1965

Hubert Cloix prend la direction générale de la société Autofrigor

1971

Création de la première turbine à glace sous marque Rousset

1973

Création de la société Hubert Cloix

1982

Fabrication du premier pastocuiseur à atteindre les +120°C

1986

Commercialisation d’une gamme de pastocuiseurs de 240 litres pour diverses applications

1992

Jean-Loup Cloix, le fils d’Hubert, reprend la société et apporte son expertise technique pour proposer des machines performantes

2004

Ajout d’un automate sur l’ensemble des machines pour piloter les programmes 

2019

Nomination de Maximilien Cloix, le petit fils d’Hubert, à la tête de la société

2021

Lancement de la gamme tactile sur les machines multifonctions et à terme sur l’ensemble de la gamme

2022

Déménagement de la société Hubert Cloix à Lognes

Le mot d’Hubert Cloix, fondateur de la société :

Le lancement de la société Hubert Cloix est une très belle histoire. 
Si sa création est due à un concours de circonstances, son développement n’en est que plus impressionnant.
La guerre faisait rage alors que je terminais mes études au sein d’HEC Paris. Après être retourné travailler quelques temps chez mon père, je prends la direction de l’entreprise Rousset, mais en parallèle et surtout, celle d’Autofrigor, entreprise française de fabrication et d’installation de matériel frigorifique, alors en faillite. 
J’accepte ce nouveau challenge et redresse la société, faisant passer la vente de machines de 12 par an à plus de 122. 
Je quitte cette société sur un bilan très positif, cinq ans après mon arrivée et décide de créer ma propre structure, toujours dans le même domaine. 

En 1973, naît Hubert Cloix. Je trouve un local de 200 mètres carrés à Saint Maur des Fossés, avenue de plaisance. Ce local deviendra rapidement trop petit, et la société déménagera alors dans les locaux qu’elle occupe toujours actuellement, avenue de l’Alma. 

Au fur et à mesure, nous nous sommes développés et avons diversifié notre activité. En plus des machines à glace, nous avons commencé à commercialiser des pasteurisateurs pour crème anglaise, pour caviar, ou à oeufs, ou encore, des pastocuiseurs. 
Si nous faisions au départ appel à des sous-traitants pour la tôlerie en inox, nous avons ensuite tout intégré à notre propre processus.
Chaque année, nous voulons rester en avance sur tous les progrès possibles et déposons des brevets auprès de l’INPI pour protéger nos inventions. Malheureusement, tout n’est pas brevetable, et certains de nos concurrents copieront ce que nous avons pensé.

En 1992, je prends ma retraite et confie la direction de la société Hubert Cloix à mon fils, Jean-Loup Cloix. Sous sa direction, la société évolue dans le bon sens : augmenter la capacité des machines, intégrer des tableaux de commandes automatiques et mettre en place de nouvelles machines. 

Le 18 juin 2012 marque une nouvelle étape pour la société. Mon petit-fils, Maximilien Cloix, fils de Jean-Loup, entre dans la société et commence à se former. Il apprend tout le processus de fabrication des machines, ainsi que les premières démonstrations aux clients. 

Le 1er janvier 2019, Jean-Loup cède sa place de PDG à Maximilien, aujourd’hui à la tête de l’entreprise Hubert Cloix